Bienvenue sur NOX REVENGE
Forum RPG sur Harry Potter


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 I won't keep my head down this time [Richard] - FINI !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar

 Richard D. Rahl
Loup-garou sous calmants


Messages : 3204
Célébrité : Sam Worthington
Avatar © : By Vio
Doubles-Comptes : Ethan O'Connell ¤ Enrique J. Toledo



Journal de Bord
Age du Personnage : 30 ans
Patronus : Une Panthère
Métier : Assassin


MessageSujet: Re: I won't keep my head down this time [Richard] - FINI !   Dim 21 Aoû - 15:50

Ils avaient un truc ? On était assez amusé en fin de compte qu'elle s'embrouille aussi facilement, il ne développerait pas d'avantage, de toute manière, cette discussion reviendrait au moment voulu. Mais pour le moment, on allait oublier cela pendant quelques instants, on était juste amusé par tout ceci, sans rien dire, le sourire suffisait, sourire qui disparut bien vite que leurs lèvres se soudèrent une nouvelle fois, visiblement, elle était encore animée d'une certaine flamme on dirait et entreprenante la tigresse. Il aurait bien voulu bouger, il ne fallait pas aller trop vite au contraire, mais elle le maintenait collé contre le matelas du lit, il pouvait sentir ses lèvres sur lui, réveillant un désir qu'on pensait éteint sur le moment, ou plutôt en sommeil. Mais il n'en était rien du tout bien au contraire. Elle attisait à nouveau le brasier en lui, notamment en arrivant au niveau de ses parties intimes.

Nul doute qu'au vu du traitement infligé, il fut rapidement réveillé et en pleine forme visiblement. Il retint sa respiration, à chacun de ses gestes, se doutant de ce qu'elle allait faire, c'était dur de résister à la tentation. Il déglutit quand finalement ses lèvres, sa bouche entière, s'attaqua à cette partie de son anatomie. C'était chaud, il sentait sa langue sur ses parties, c'était, difficile de trouver des mots pour cela. Inconsciemment, l'une de ses mains se posa sur sa tête lui imposa un léger rythme durant le traitement qu'elle lui infligeait, mais ce n'était pas comme cela qu'il souhaitait que cela se termine, pas dans sa bouche en tout cas. Pour cela qu'il la força au bout d'un moment, et bien que cela fut merveilleux et extatique, à relever la tête, à arrêter ce petit traitement de faveur et de reprendre avec un sourire malicieux.


"Bien que j'apprécie terriblement ce traitement de faveur, je ne veux pas que cela se finisse comme ça."

Elle n'était pas une prostituée, il n'était pas un client. Il la fit se redresser vers lui, l'embrassant fiévreusement, forçant le barrage de ses lèvres pour entamer un ballet avec sa langue, une danse érotique en quelque sorte, profitant de cette instant pour la faire basculer sur le côté, et ainsi devenir maître de la situation. Il détacha ses lèvres des siennes, pour l'observer quelques instants, un sourire malicieux sur les lèvres et quelques paroles murmurées.

"A mon tour de te faire plaisir."

Il commença doucement, mordillant l'une de ses oreilles, avant de laisser ses lèvres descendre dans son cou, descendant doucement pour venir rejoindre sa poitrine. L'une de ses mains occupées à malaxer, titiller l'un de ses seins, l'autre étant pris par ses lèvres, inversant parfois les rôles, juste faire monter le désir entre eux, le titiller d'avantage ce désir, le faire monter, qu'ils soient tous les deux prêts pour cette avalanche d'émotions et de sensations, mais bien vite, il en voulu plus, et tandis que ses mains restaient sur sa poitrine, la caressant, la découvrant à nouveau, ses lèvres descendaient. Le nombril, qu'il titilla quelques instants, avant de descendre encore plus bas, vers son intimité. Il avait de nouveau ce sourire malicieux sur les lèvres, avant que celles-ci ne partent à nouveau dans cette nouvelle découverte de l'autre, de la partie la plus intime de l'autre, de sa partenaire, il y allait en douceur, voulant exciter son envie, que plus aucun d'eux n'ait envie d'attendre avant de se sauter complètement dessus. Car c'était son cas, elle l'avait remonté à bloc, lui était prêt, mais il fallait qu'elle le soit aussi.

Et peut-être que ce traitement-ci fonctionnerait également, d'autant plus que ses mains n'avaient pas l'air d'arrêter de caresser cette poitrine si généreusement offerte. Non vraiment entre eux, c'était comme s'il y avait plus qu'une partie de sexe - c'était le cas - une certaine alchimie, même durant l'acte, chacun cherchant non pas à dominer l'autre, mais à le pousser à bout, à ce que tous les deux ressentent un maximum de plaisir, qu'ils se fassent finalement plaisir l'un l'autre. Certains diront que l'amour c'était cela, mais pour nos deux assassins, ils diront certainement que c'était un "truc" entre eux. Les sentiments, les exprimer, par des mots, par leur habitude. Les gestes par contre. Ils voulaient tout dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

 Helen L. Enestia
Mangeur de Chocogrenouilles


Messages : 629
Age : 30
Célébrité : Evangeline Lilly
Avatar © : ^^
Doubles-Comptes : Léa M. Delaunay



Journal de Bord
Age du Personnage : 29 ans
Patronus : Cygne noir
Métier :


MessageSujet: Re: I won't keep my head down this time [Richard] - FINI !   Dim 21 Aoû - 19:32

Helen avait une sainte horreur que l'on pose la main sur sa tête dans un moment pareil mais c'était celle de Richard alors l'impression fut différente. Moins dégradante. Quand il attrapa son menton, elle comprit qu'il ne souhaitait pas qu'elle continue. D'abord paniquée, elle se rassura en croisant son regard doux et en entendant ses paroles.

_ "Bien que j'apprécie terriblement ce traitement de faveur, je ne veux pas que cela se finisse comme ça."

La jeune femme hocha la tête et retint la pensée qui lui traversa l'esprit : qu'entre Richard et elle, ce ne sera jamais fini. Où qu'ils aillent, quoi qu'ils fassent, le lien indéfinissable qui existait entre eux survivrait au temps et à l'espace. Tous les deux, ils étaient attachés l'un à l'autre, qu'ils le veulent ou non. Le destin avait décidé que ce serait eux. Ils n'avaient le choix en somme.

Helen se redressa et accueillit avec un râle de plaisir les lèvres de son partenaire sur les siennes. Il les prit d'assaut avec force et détermination, laissant présager plein de bonnes choses pour la suite. Sa température grimpait de nouveau. Richard mit fin au baiser et resta quelques secondes à la regarder. La jeune femme se demanda ce qu'il voyait. Comment il la voyait. Est-ce qu'il la considérait comme n'importe quelle autre femme ou si la voyait d'une manière spéciale ? Et si c'était le cas, chérissait-il cette différence ?

_ "A mon tour de te faire plaisir."


(After the fall - Two Steps from Hell)

Elle prit une profonde inspiration pour contrôler le frisson qu'essuya son corps tout entier lorsque les baisers de Richard échouèrent sur son cou. Elle avait oublié qu'elle était nue tellement elle se sentait bien avec lui. Pas de gêne, pas de honte coquette. Elle ferma les yeux en sentant son visage descendre pour faire face à sa poitrine. D'une main lente, elle caressait sa nuque de manière irrégulière, comme si elle avait du mal à se concentrer. Et pour cause. Quand son partenaire descendit encore, elle serra fort ses lèvres l'une contre l'autre pour essayer de calmer ses tremblements. C'était difficile de résister à l'envie de le plaquer de nouveau sur le matelas et de lui monter dessus. Bien sûr, elle adorait les caresses mais à ce moment précis, elle avait juste envie de le sentir en elle et de vibrer avec lui. Sentir son souffle sur sa peau et entendre ses petits grognements qui lui disaient mieux que des mots combien il la voulait.
Elle leva une jambe pour poser son pied à plat sur le dos de Richard.

_ Viens, murmura-t-elle avec une certaine urgence.

Elle se redressa en position assise, choppa son homme par la nuque et colla sa bouche contre la sienne. Se faisant, elle se trémoussait sur le matelas pour venir plaquer son corps contre le sien, passant ses deux jambes par dessus les siennes pour se rapprocher au maximum.
La langue d'Helen provoquait en duel celle de Richard lorsque du bruit leur parvint depuis l'extérieur.

_ Non, je ne peux pas.
_ Tu as perdu à la courte dague, je te signale. Tu n'as pas le choix, c'est toi qui doit frapper.
_ Bon...


Deux coups discrets furent donnés sur la porte de métal. Helen les ignora pour continuer à embrasser fougueusement son partenaire. Alors l'intrus frappa encore, un peu plus fort, et se racla la gorge pour tenter :

_ Excusez-nous de vous déranger, Seigneur Rahl, mais nous nous demandions sur la Reine de Pique serait toujours en réunion avec vous. Son bras droit la cherche et elle est introuvable.

La jeune femme libéra les lèvres du chef de la guilde et, se souvenant qu'elle avait lancé un assurdito sur la pièce et donc qu'elle pouvait gueuler ce qu'elle voulait sans être entendue, elle cria en direction de la porte :

_ La Reine de Pique est très occupée à prendre son pied avec le Seigneur. Et si tu ne vires pas tout de suite tes fesses de là, triple buse de Sanderson, je vais venir te les tailler en rondelles !

Et puis son regard croisa celui de Richard et elle se mit à rire, couvrant ses lèvres d'une main pour en étouffer un peu le son, comme s'il était honteux. Quand elle se calma, elle caressa lentement la joue de cet homme magnifique qui la tenait dans ses bras et déposa encore un baiser sur ses lèvres. C'était doux et gorgé d'amour mais surtout, ce n'était pas un adieu. C'était une promesse.

_ Il faut que j'y aille, souffla-t-elle à regret.

Si Ash la cherchait, c'était peut-être sérieux. Junrei Ashdown, le fameux bras droit, n'avait pas l'habitude de la faire appeler pour n'importe quoi.
Oui, elle devait partir. Il le fallait. Mais en même temps, elle ne bougeait pas. Et si elle perdait tout ce qu'elle venait de gagner en sortant de cette chambre ? Et si elle se rendait compte qu'elle n'avait fait que rêver (enfin fantasmer) ? Et s'il s'écoulait six ans avant qu'ils recommencent ?
Son regard était devenu extrêmement sérieux. Ne lâchant toujours pas Richard, elle demanda :

_ Est-ce que... hum... est-ce qu'on se voit plus tard ?

_________________
Wild Wild Woman
Nul ne s'est attaqué à elle sans qu'il s'en soit repenti.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

 Richard D. Rahl
Loup-garou sous calmants


Messages : 3204
Célébrité : Sam Worthington
Avatar © : By Vio
Doubles-Comptes : Ethan O'Connell ¤ Enrique J. Toledo



Journal de Bord
Age du Personnage : 30 ans
Patronus : Une Panthère
Métier : Assassin


MessageSujet: Re: I won't keep my head down this time [Richard] - FINI !   Dim 21 Aoû - 19:50

Dire qu'on était si bien parti, prêt de nouveau à ne faire qu'un avec elle, il ne pouvait ignorer son appel, visiblement, elle était aussi pressée que lui, mais alors qu'ils commençaient à être si proches qu'une telle union était plus que probable dans les secondes qui suivraient que voilà qu'ils étaient dérangés. Cela avait le don de vous couper dans vos actions, bien qu'au départ, on essayait de faire comme si on avait rien entendu, malgré tout, ils étaient insistants les bougres, et on ne pouvait décidément pas les mettre de côté dorénavant, surtout que cela n'eut pas l'air de plaindre tant que cela à Helen. Richard d'ailleurs sourit, amusé, retenant un petit rire face à ce qu'elle venait de leur balancer. Encore heureux qu'elle avait lancé un sortilège permettant de garder inaudible tout ce qui se passerait ici, sinon leur relation secrète ne le serait plus tellement vous me direz.

Enfin elle avait raison, elle allait devoir y aller, il grogna, mais en même temps, on était chez elle, logique qu'elle ait des occupations à côté également. Et ils n'avaient pas le temps pour recommencer, car nul doute qu'ils prendraient à nouveau leur temps et que cela allait durer. Ici, il n'était en quelque sorte qu'un invité, bien que c'était aussi sous son commandement indirect, mais bon, ce n'était pas lui le maître des lieux. Il souffla quelques instants, l'observant, elle aussi regrettait que tout ceci se termine ainsi, mais bon, est-ce qu'on pouvait y faire quelque chose ? On en doutait sérieusement.


"On dirait bien, tu es très demandée."

On essayait de plaisanter mais le coeur n'y était pas vraiment, on aurait voulu encore un peu profiter d'elle, il esquissa malgré tout un léger sourire avant de déposer ses lèvres à nouveau sur les siennes, plus tendrement, leur moment était passé, et cette interruption avait raison de ce qui aurait pu se passer il y a quelques minutes. Malgré tout, elle avait l'air de vouloir être sérieuse, en tout cas, c'était l'impression qu'elle donna par la suite avec ces paroles. Il haussa d'ailleurs un sourcil, est-ce qu'ils allaient se revoir ? Elle en doutait après ce qui venait de se passer ? Franchement ? Elle avait si peu confiance en lui pour cela ?

"Nous avons commencé quelque chose aujourd'hui Chérie, je ne compte pas l'oublier, et je ne quitte pas l'Angleterre avant un très, très, très, long moment."

Petite pique par-ci par-là, mais malgré tout c'était sincère vous me direz. Il déposa un nouveau baiser sur ses lèvres, avant de venir embrasser son tatouage au niveau de son sein gauche, s'y attardant pour la forme avant de redresser le visage vers elle. Il caressa sa joue doucement, avant de soupirer et de s'extirper de tout ceci, car il fallait bien amorcer le mouvement et c'était lui qui était au-dessus pour l'instant, les mots n'étaient plus vraiment nécessaires désormais, en tout cas, il était encore en grande forme malgré cette interruption nous dirons, dommage, il allait devoir prendre une douche bien froide pour calmer ses ardeurs.

"Et à cause de ses abrutis, je vais devoir prendre une douche bien froide."

Debout, devant elle, sans se cacher, nu complètement, maintenant il était bon pour la douche du moment, mais avant tout on allait l'aider déjà à retrouver ses affaires au besoin, et puis il partirait sous la douche avant qu'elle sorte, comme ça, il n'y aurait pas de problème concernant les "on dit" de cette base ou même de ce qui aurait pu leur venir à l'esprit sur ce qui s'était passé dans cette pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

 Helen L. Enestia
Mangeur de Chocogrenouilles


Messages : 629
Age : 30
Célébrité : Evangeline Lilly
Avatar © : ^^
Doubles-Comptes : Léa M. Delaunay



Journal de Bord
Age du Personnage : 29 ans
Patronus : Cygne noir
Métier :


MessageSujet: Re: I won't keep my head down this time [Richard] - FINI !   Lun 5 Sep - 16:10

_ "Nous avons commencé quelque chose aujourd'hui Chérie, je ne compte pas l'oublier, et je ne quitte pas l'Angleterre avant un très, très, très, long moment."

Une bouffée de chaleur s'empara d'Helen lorsqu'elle entendit le « chérie » par lequel Richard l'avait qualifiée. Elle savait bien qu'il ne l'avait pas dit sérieusement mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'éprouver de la joie. Et ce bonheur l'énervait au plus haut point, parce que ce n'était rien, rien qu'un mot, cinq petites lettres qui n'auraient pas du l'atteindre à ce point-là.
Elle se laissa embrasser doucement sur les lèvres et frissonna des pieds à la tête quand son amant déposa ses lèvres sur son tatouage. Puis elle le regarda droit dans les yeux pendant que sa grande main caressa brièvement sa joue, incrédule de surprendre autant de douceur dans son geste et de tendresse dans son regard. C'était trop de bonheur d'un seul coup.

Helen revint à la réalité lorsque Richard commença à bouger pour la libérer de son poids et lui permettre de se relever. Elle aurait voulu envoyer ses subalternes au diable et rester encore un peu mais elle ne pouvait pas.

_"Et à cause de ses abrutis, je vais devoir prendre une douche bien froide."

La jeune femme esquissa un sourire et rie doucement. Elle laissa courir son regard brillant sur le corps de son partenaire qui était parvenu à s'extirper du lit et se tenait debout à coté. Haussant un sourcil, elle passa sa langue sur sa lèvre inférieure et souffla :

_ La prochaine fois, je m'en occuperai.

La prochaine fois... Helen se leva à son tour et attrapa ses sous-vêtements échoués au pied du lit. Elle les remit avec une petite moue sexy et commença à chercher les autres parties de sa tenue. Elle récupéra son pantalon de cuir merveilleusement moulant sous la commode et se dandina pour réussir à le remettre. Où était son chemisier à présent ? Sa ceinture d'armes à la main, elle examina la pièce du regard. Elle le trouva près de la porte. En le prenant, elle se rappela que Richard l'avait presque mis en lambeaux en tirant dessus avec hâte. Sortant sa baguette de son étuit, elle la pointa vers le bout informe de soie blanche et lança un reparo. De la magie jaillit pour frapper le vêtement. Hélas, une fois qu'elle eut enfiler les manches, elle s'aperçut qu'elle ne pouvait pas fermer la chemise à cause des boutons qui avaient disparus. Se tournant vers Richard, elle lui lança un regard entendu du genre « Tu vois ce que tu as fait ? ». Elle profita d'avoir sa baguette en main pour lancer un reparo sur sa paire de bottes puisqu'elle avait découpé les lacets à la dague, histoire de les enlever plus rapidement. Elle rentra les pans de la chemise dans son pantalon, chaussa ses pieds et noua la ceinture à sa taille. A cause de l'absence de boutons, tout le monde avait une large vue sur son soutien-gorge et sa poitrine. Que faire ? Même si elle réussissait à y faire tenir autrement, les assassins remarquaient les détails. C'était dans leur formation...

Helen se dirigea vers la commode et ouvrit le tiroir du bas pour en extirper une grande cape noire toute simple. Cela devrait faire l'affaire. Personne ne l'avait vue entrer à part Enrique alors personne ne saurait qu'elle n'était pas entrée avec. En repensant au vampire, la jeune femme secoua la tête. Il avait eu ce qu'il voulait au final. Le savait-il déjà ? Tant qu'il pouvait tenir sa langue...

_ Finite Incantatem, déclara la sorcière, annulant le sortilège d'assurdito lancé un peu plus tôt sur la pièce avant de lancer un peu plus fort à l'adresse des deux types qui attendaient dehors : J'arrive !

Elle se tourna vers Richard et prit une grande inspiration pour lui dire quelque chose de sucré et de doux mais, se rappelant de justesse qu'à présent la chambre n'était plus insonorisée, elle referma la bouche sans rien dire. Finalement, elle lui sourie en silence et posa son index et son majeur gauches joints ensemble sur ses lèvres avant de les retourner pour les poser sur celles de Richard. Sur ce baiser indirect, Helen tourna les talons et posa la main sur la poignée de la porte. S'assurant d'un dernier coup d'oeil que le seigneur avait disparu dans la salle de bain, elle sortit. Son beau visage avait revêtu son masque d'indifférence mais son coeur refaisait déjà le match dans sa tête.

_________________________________________________________________

audrey RP TERMINE audrey

Merci de nous avoir lu emu

_________________
Wild Wild Woman
Nul ne s'est attaqué à elle sans qu'il s'en soit repenti.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


 Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: I won't keep my head down this time [Richard] - FINI !   

Revenir en haut Aller en bas
 

I won't keep my head down this time [Richard] - FINI !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: | RPG | Le Monde Magique :: 
Le Reste du Monde
 :: L'Europe
-