Bienvenue sur NOX REVENGE
Forum RPG sur Harry Potter


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 « Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Zia A. de Castillon

 Zia A. de Castillon
Ensorceleur de Moutons


Messages : 21
Célébrité : Anne-Marie Van Dijk
Avatar © : Luella



Journal de Bord
Age du Personnage : 18 ans
Patronus : Ne sait pas en faire
Métier : Mangemort


MessageSujet: « Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées.   Mar 9 Aoû - 12:35



Présentation de Zia A. de Castillon


      Nom : de Castillon, un nom français appartenant à la petite noblesse du Languedoc.

      Prénom(s) : Zia Abbygaëlle Mary-Cécile, j'vous ferais le détail dans l'histoire parce que j'ai peur d'écrire un pavé là lucain

      Surnom(s) : J'ai cherché quelque chose de plus court que Zia, malheureusement j'ai pas encore trouvé x)

      Date de Naissance : Le 8 juin 1980, Zia est née avec une semaine d'avance sur les prévisions du médicomage.

      Lieu de naissance : Hôpital Sainte-Mangouste, Londres sorcier.




Informations essentielles.


      Liens de parenté divers : Louis Barthélémy de Castillon, 39 ans, est directeur de la grande maison d'édition Obscurus Books. Il est moins connu pour son dévouement au Seigneur des Ténèbres, qu'il soutient depuis la première heure.
      Ensuite parlons de sa mère Amy Willow de Castillon : 38 ans, rédactrice-en-chef et anciennement l'un des mannequins du magazine Sorcière-Hebdo. Comme son mari, elle est mangemort depuis le tout début et est en osmose avec les principes et convictions du Maître.
      Zia n'a ni frères ni soeurs, ce qui l'arrange assez car elle a vraiment un caractère de fille unique.
      Les de Castillon sont issus de la petite noblesse du Languedoc, qui est une région française. Ils sont installés eu Royaume-Uni depuis trois générations et peuvent se vanter d'être riches ainsi que d'êtres les propriétaires de plusieurs domaines en France et en Angleterre. Quant aux Stanford (nom de jeune fille de ma mère) ils peuvent également, sans être de la noblesse anglaise, se vanter d'être de riches bourgeois.

      Descendance : Perpétuer l'espère humaine en procréant n'est pas à l'ordre du jour.



      Histoire : L'histoire que je vais vous raconter est celle d'une petite fille blonde née il y a maintenant dix-huit ans par un beau jour de juin, en avance d'une semaine sur les prévisions du médicomage. Sa maman est une jolie jeune femme blonde, qui vient juste d'avoir ses dix-huit ans si j'en crois la finesse de ses traits. Mais une marque sur son bras gauche gâche ce portrait si joli, une marque qu'aucune personne aussi belle ne devrait porter : la marque des ténèbres. A côté de cette jeune femme prénommée Amy tenant son bébé dans ses bras, nous pouvons voir un homme d'une vingtaine d'années. Une silhouette imposante, un visage dénué d'une quelconque émotion et la même marque sur le bras. Pour ceux qui n'auraient pas compris, nous sommes en présence de deux mangemorts qui viennent d'avoir leur premier enfant. Ils ont décidé de l'appeler Zia Abbygaëlle Mary-Cécile, mais pourquoi un tel nom ? C'est Amy qui a choisis le prénom Zia, cette femme très cultivée avait lu quelque part que ce prénom signifiait "rayon de soleil" en maya et le couple avait jugé que cela conviendrait parfaitement à leur enfant. Ensuite Abbygaëlle qui est le choix du papa et qui signifie "lumière de ma vie", autant rester dans la thématique "soleil & lumière" x) Enfin Mary-Cécile est un prénom composé de ceux de ses deux grand-mères, Mary et Cécile.
      A l'heure où Lord Voldemort est à l'apogée de son règne, ce poupon paisible à déjà un avenir tout tracé : rejoindre les rangs du Maître.

      Cinq années passèrent et le nourrisson devint une petite fille ravissante et pleine de vie. Bien que son avenir soit en partie compromis, elle suit déjà une éducation stricte et ce depuis qu'elle a appris à parler. On lui fait la leçon sur la supériorité des Sangs-Purs, sur le fait qu'un garçon de son âge à détruit tous ces grands principes et qu'il est l'ennemi public numéro un des anciens partisans du Maître. Le Maître, elle ne le connaît pas et ne sait même pas à quoi il ressemble. Tout ce qu'on lui a dit c'est qu'il était très puissant et qu'un jour ou l'autre il régnera sur le monde des sorciers, ses parents sont des serviteurs du Maître et elle aussi est destinée à en devenir une si la chance tourne. Des précepteurs lui enseignent la magie théoriques en attendant que ses pouvoirs se manifestent. Ils ont tous une marque bizarre au bras gauche, la même que celle de papa et maman. Cette marque fait peur à la petite Zia alors elle fugue pour ne pas étudier avec ces personnes. Mais la belle rebelle fut vite calmée : alors qu'elle s'était cachée pour jouer à la poupée, son enseignant la retrouva et d'un sort fit disparaître les yeux de la poupée de porcelaine. A noter que les pouvoirs de l'enfant se sont manifestés peu de temps après cet incident : elle a tout simplement fait réapparaître des yeux à sa poupée. La fierté de ses parents et précepteurs fut immense et ces derniers s'empressèrent de lui apprendre la magie pratique. Inutile de préciser que depuis l'incident dont sa poupée fut victime, Zia vint chaque fois bien docilement en cours car elle avait trop peur que ses propres yeux disparaissent si elle n'était pas sage.

      Poudlard ... une école de magie réputée d'après ses parents. On lui en parle depuis presque aussi longtemps que la supériorité des Sangs-Purs. Même si ça n'en a pas l'air, c'est encore une lourde charge sur les frêles épaules de la jeune Zia, car qu'adviendra-t-elle si le Choixpeau ne l'envoie pas à Serpentard ? Les autres maisons ne sont pas dignes d'accueillir une de Castillon d'après son père, alors où ira-t-elle ? Car Serpentard c'est la maison du Maître et la maison de papa et maman aussi. Tout enfant de mangemort qui se respecte se doit d'aller à Serpentard, ses enseignants le lui disent depuis si longtemps que la seule pensée de ne y aller la fait trembler. Heureusement elle fut rapidement placée dans la maison des verts et argents, où elle fit la connaissance de beaucoup d'enfants de mangemorts. Parmi eux, Drago Malefoy retint son attention. Les Malefoy étaient des gens respectés à cette époque, aussi la petite veilla à ne jamais se faire remarquer négativement à ses yeux tout en s'affirmant et se créant son propre clan. Zia Abbygaëlle Mary-Cécile ne fréquenta que des Sangs-Purs et méprisa les autres types de Sangs, elle détesta également les Gryffondor et plus particulièrement Harry Potter. Après tout c'était sa faute si les Sangs-Purs n'étaient plus supérieurs aux autres, sa faute si beaucoup d'amis à ses parents étaient en prison. Sa faute si le maître n'était plus ce qu'il était. Depuis toute petite elle entendait ces phrases, elle haïssait ce garçon avant même de l'avoir rencontré. Elle se comportait comme la parfaite petite héritière d'une famille de mangemorts comme on le lui avait appris depuis ses premiers mots car elle était convaincu que les valeurs qu'on lui avait inculqué étaient les bonnes.

      Partons maintenant quelques années plus tard. Devenue adolescente, ses principes ont changés. Tout ça à cause d'une seule personne, mais pour que vous vous y retrouviez je fais vous conter cette histoire. Zia avait 15 ans à cette époque. Les de Castillon avaient de nouveaux voisins et Zia avait eu vite fait d'observé la nouvelle famille de sorciers. Elle y avait vu un bébé et un couple d'une quarantaine d'année. Mais ce n'était pas tout. Un jour, alors qu'elle était en sous-vêtements pour cause d'essayages vestimentaires, on sonna à la porte. Vu l'heure qu'il était, Zia en conclu que c'était la domestique. Elle ouvrit la porte, toujours en sous-vêtements, et fit face à un beau jeune homme qui devait avoir passé la majorité depuis peu. Je ne vous explique même pas la honte, la fille unique des de Castillon quasiment nue devant un inconnu alors que cette dernière pouvait se vanter de n'avoir jamais offert son cœur et son corps à quelqu'un ; c'était une chose impensable ! Le rouge aux joues, Zia s'enroula rapidement dans un rideau tout en lui demandant ce qu'il voulait. Simplement les inviter à la pendaison de crémaillère. Il était amusé par la situation, elle finit par l'être aussi.
      Ils se revirent souvent, ils étaient inséparables mais Zia veillait à ce que ses parents ne soient pas au courant. Ils ne voulaient pas que leur fille fréquente quelqu'un qui n'avait pas la même opinion qu'eux. Pourtant, et pour la première fois, elle leur désobéi. C'était le premier pour qui elle éprouvait réellement des sentiments. Ils supportaient très mal l'éloignement du à Poudlard car leurs sentiments étaient forts et ils étaient sûrs d'eux. L'été avant sa 6eme année, il demanda Zia en mariage. Vous vous doutez bien qu'elle ne pu que dire "oui" et regarder avec émerveillant la bague à mon annulaire. Le mariage fut convenu pour l'été après
      l'obtention de ses ASPICS.

      Mais peu avant le Noël de l'année 1996, un drame survint. Zia était rentrée chez ses parents pour passer les fêtes en famille mais surtout pour revoir son fiancé. Zia savait que ses parents ne la lâcheraient pas et que leur principal sujet de conversation serait le retour au pouvoir du Seigneur des Ténèbres. Zia l'avait vu une fois lors d'une réunion de mangemorts qui se déroulait chez elle, il n'étais pas très beau mais savait imposer son autorité. Deux jours après être revenue, elle retrouva son fiancé dans une rue déserte. Un groupe de mangemorts, reconnaissables grâce à leurs masques, s'engagea dans la ruelle. Une partie du groupe, dont Bellatrix Lestrange reconnaissable à sa voix, tint Zia à l'écart de l'affrontement qui se déroulait sous ses yeux. Deux mangemorts faisaient face à son fiancé qui se défendait avec sa baguette, mais rien n'y fit : l'un des mangemorts lança un Avada Kedavra et le laissa mort dans la neige. L'autre lui fit une entaille à la main avant d'écrire avec son sang ces quelques mots sur un mur "Nul ne peut freiner les ambitions de Lord Voldemort". Pour beaucoup, cette phrase n'aurait pas signifié beaucoup mais pas pour Zia. Car elle avait décidé suite à ses fiançailles de ne pas devenir mangemort car son petit ami avait des convictions opposées à celles du mage noir et qu'il avait commencé à la convaincre du bien fondé de son opinion, mais c'était contre la volonté du maître.

      Zia était dans le même cas que Drago Malfoy, une enfant de mangemorts destinée à suivre le même chemin qu'eux. Étant très douée en magie, elle était d'autant plus utile pour le Maître car il faut bien le dire : peu de ses serviteurs étaient intelligents et doués. C'est pendant les vacances d'été de l'année 1997 qu'il lui apposa la marque des ténèbres sur l'avant bras droit contre mon grès et lui interdit de retourner à Poudlard. Zia était désormais une mangemort et ce en commençant à partager de nouveau leurs idées. On l'a formaté pour qu'elle soutienne le mage noir, chassez le naturel il revient au galop comme on dit. Elle haïsssait profondément le trio Harry-Hermione-Ron sans savoir pourquoi et a de nombreux préjugés sur les personnes nées moldus, de Sang-Mêlé et les cracmols. Mais ce n'était pas comme avant, elle n'était plus en admiration devant le maître et n'avait pas peur de mourir. Mais Zia ne pouvait critiquer ouvertement le Maître pendant les réunions et affirmer mon opposition à chaque fois. Il menaçait de tuer ses parents et la jeune femme savait que ce n'étaient pas des paroles en l'air. Or, malgré l'éducation stricte et barbare qu'ils lui ont donné, elle les aimaient et les aimera toujours : ils sont et resteront ses parents. Alors elle participait aux attaques menées, faisait le mal autour de d'elle sans vraiment comprendre pourquoi.

      Et il eut la grande bataille de Poudlard qui vit s'affronter mangemorts et élèves, une guerre sanguinaire se joua sous les yeux paniqués de la belle Zia. Que faire quand on est tiraillé entre ce qu'on doit faire et ce qu'on a envie de faire ? Les personnes qu'elle avait côtoyées, pour certaines pendant six ans, mourraient sous ses yeux. Ce soir là elle ne tua personne, se contentant de lancer des Expelliarmus et des Stupefix. Zia était encore dans l'enceinte de Poudlard lorsque la nouvelle tomba : Harry Potter était mort. Étonnamment, elle n'en ressentit aucune joie. C'était comme si la petite pincée d'espoir qu'elle gardait en elle venait de s'évaporer, c'était un sentiment bien étrange pour Zia. Elle fut contrainte de retourner, à contre-coeur, dans les rangs du Lord lorsque celui-ci appela ceux qui voulaient le rejoindre à le faire. La jeune femme ne pu résister aux appels de ses parents, aussi elle s'avança après Drago Malefoy. Et lorsque le mage noir la pris dans ses bras, un puissant sentiment de dégout s'empara d'elle mais elle ne le montra pas. Zia resta jusqu'à ce qu'au dernier souffle de Lord Voldemort, prostrée dans un coin en observant la bataille qui avait repris. Et quand enfin son maître mourut, Zia laissa un sourire s'emparer de ses lèvres, ce qui n'était pas arrivé depuis bien longtemps. Elle était enfin libre ! Et ce sentiment de reconnaissance, bien nouveau pour la jeune femme, envers Potter & co ne s'évapora pas au fil du temps.

      Bien sûr il fallut se cacher après ça car les mangemorts étaient traqués et il valait mieux faire le dos rond en attendant que la tempête se calme. Zia n'était plus la même, c'était comme une renaissance pour la jeune fille qui était de nouveau maître de ses choix. Elle pu même passer ses ASPICS en candidate libre, après avoir prouvée à la directrice qu'elle n'était pas responsable de ce qu'elle était devenue. La nouvelle vie de Zia se passait à merveille, jusqu'à ce que la marque qu'elle portait à l'avant-bras droit la rappelle à l'ordre : elle bougea. Celle de sa mère et celle de son père aussi, au même moment. Comment cela pouvait-il arriver ? Voldemort était le plus grand sorcier de tout les temps et se rendre compte si brutalement que ce n'était pas le cas déboussola la famille de Castillon. Mais ce ne fut que temporaire, les parents de Zia se réjouirent de reprendre du service. Dans le coeur de la jeune femme il n'y avait plus que de la déception, une immense déception car sa vie de femme libre venait de prendre une fin soudaine. Qu'allait-elle devenir dans cette organisation où seule la fidélité a sa place ?

      Apparence Physique :

      Taille, Corpulence: Zia mesure très précisément 1 mètre 75, ce qui est assez grand pour une femme. Elle peut se vanter d'avoir une silhouette très fine, élancée, svelte, musclée mais pas trop, avec des formes là où il faut bien qu'elle aurait préférée avoir plus de poitrine. Ses mensurations exactes sont 84/61/89.

      Couleur des cheveux, couleur des yeux : Ses cheveux sont de couleur blond foncé, voir châtain clair. Cette couleur de cheveux est typique des de Castillon et Zia fait honneur à sa famille. En revanche, elle tient ses yeux noirs et envoûtants de sa mère. C'est d'ailleurs ce qui avait séduit son père chez elle lorsqu'ils étaient à Poudlard.

      Particularités physiques (Lunettes, tatouages, piercings...) La marque des Ténèbres sur l'avant-bras droit, au même endroit que ses parents.



      Caractère du personnage :

      Qualités : Bien qu'on puisse lui trouver à juste titre des défauts par dizaines, il semblerait que ces derniers cachent des qualités. Tout d'abord Zia est quelqu'un de naturellement douée en matière de magie, ce qui n'est pas inconnu des professeurs de Poudlard. On pourrait greffer par dessus une intelligence et une volonté de travailler typique de chez les Serdaigle. Mais son ambition ainsi que sa facilité à nuire à ses ennemis sans que ces derniers ne s'en rendent compte lui ont permis d'intégrer la prestigieuse maison de Salazar Serpentard. Enfin, qualité qui aurait pu la conduire chez Poufsouffle : la loyauté. Zia ne trahira jamais ceux qu'elle aime ou qui lui ont tendu la main à un moment ou un autre. Elle est totalement loyale envers sa famille : entant que seul enfant de la famille, elle considère qu'il est de son devoir et de son honneur d'être à la hauteur de ce qu'on attend d'elle et de tout faire pour que rien ne tâche la réputation des de Castillon.

      Défauts : Les qualités citées plus hait n'enlèvent rien aux nombreux défauts dont est pourvue Zia. Hautaine, voilà ce qu'on pense d'elle au premier regard. Peu sont dignes d'elle et ça, mademoiselle de Castillon le fait bien comprendre. Elle méprise profondément ceux qui ne sont pas comme elle, tels les Sangs-de-Bourbes et les traîtres à leur sang. De plus, elle semble particulièrement insensible et froide. Aucune émotion ne peut se lire sur son visage, si bien qu'il est impossible de savoir quand elle a besoin de soutien. Zia n'est pas du genre à montrer son affection, préférant se montrer inaccessible aux yeux des autres. Zia est quelqu'un qui manipule beaucoup les autres et qui le fait bien. Elle n'hésite pas à mentir ou à mentir pour obtenir ce qu'elle veut, au détriment des autres. Son visage angélique cache une vraie peste qui est capable de nuire aux autres pour une parole qu'elle n'a pas appréciée ou pour des choses encore plus futiles. Tous ces défauts lui avaient valu le surnom à Poudlard de "Princesse des glaces", ce qui résume assez le personnage.

      Relations avec les autres : Zia est très hautaine, elle est la meilleure et elle le fait savoir. Zia fait honneur au camps qu'on a choisi pour elle : Zia persécute les sangs de bourbes, déteste Harry & co et soutenait le maître quand il était encore vivant. Elle sait se faire détester par ceux qui ne sont pas comme elle et se conduit telle qu'on lui a appris : mépriser, mentir et manipuler sont ses activités de prédilection. A Poudlard, elle s'imposait comme "La" fille a avoir dans ses amies. On la respectait car on savait que sa vengeance pouvait faire mal dans le cas contraire. On connaissait son nom, de la première à dernière année. C'était la demoiselle dans le vent, une fille populaire mais qui ne voyait pas l'intérêt d'avoir de nombreux amis. Aussi elle avait plus de larbins que d'amis sincères qui lui tournaient autour. Maintenant que la marque lui a rappelé qui elle est, Zia dit à qui veut l'entendre qu'elle est prête à redevenir ce pour quoi on l'a élevé.

      Vraie nature de votre personnage, qui est-il au fond ? Zia doute énormément, d'elle-même ainsi que de sa place dans la société. Elle, d'habitude si froide, se laisse aller et se surprend parfois à pleurer sans raisons. Zia se demande si elle a eu raison de choisir le camp qu'on lui a imposé. Elle a peur, elle pensais pouvoir tout faire toute seule alors qu'il s'est avéré que ce n'était pas le cas. Zia en est arrivée à éprouvé quelque chose de nouveau : de la reconnaissance, envers le trio qui plus est ! Elle sait que c'est grâce à eux si elle peut à nouveau faire ce que bon lui semble et qu'elle a pu passer ses ASPICS en candidate libre. Bien que depuis que Voldemort a disparût elle ne sait plus, elle ne sait plus rien. Zia se rend compte que, finalement, elle n'a jamais su ... Et maintenant que quelqu'un d'encore plus puissant que le Lord est apparu, elle est terriblement partagée entre ce qu'elle veut faire et ce qu'elle doit faire.




Informations complémentaires.


      Baguette : Baguette en roseau avec à l'intérieur un crin de licorne, 27 cm. Bonne prise en main malgré son poids, conseillée pour les sortilèges complexes.

      Balai : Préférant largement le transplanage au vol sur balai, Zia n'a pas pris la peine de s'encombrer d'un tel objet.

      Maison à Poudlard : Serpentard, la meilleure des maisons. What else ?

      Métier : La richesse de sa famille ainsi que les salaires de ses parents lui permettent de ne pas travailler, ce qu'elle apprécie.

      Patronus : A son grand regret elle n'a jamais réussis à en faire apparaître un, on dit que c'est parce que les mangemorts ont l'âme trop noire pour en créer un.

      Épouvantard : Une poupée de porcelaine dépourvue d'yeux, peur qui remonte à l'enfance.

      Signe distinctif particulier ? Elle n'a pas fait sa 7eme année à Poudlard, on lui a imposé la marque en fondant pas mal d'espoirs sur moi, "ambassadrice" de la nouvelle génération de mangemorts au même titre que son comparse Malefoy, après ce qu'on appela officieusement le "Fiasco Drago".

      Animal de compagnie : Un chat angora turc blanc nommé modestement Prince et une chouette rayée appelée tout aussi modestement Queen.

      Célébrité sur l'avatar : Anne-Marie Van Dijk




Montres-toi Moldu !


      Double compte ? Non

      Comment avez vous trouvé ce forum ? J'ai utilisé mon GPS boulet

      Souhaitez-vous prendre contact avec un membre du Staff afin de vous aider ? Oh non je ne veux pas les déranger red


Dernière édition par Zia A. de Castillon le Ven 19 Aoû - 14:06, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Richard D. Rahl

 Richard D. Rahl
Loup-garou sous calmants


Messages : 3204
Célébrité : Sam Worthington
Avatar © : By Vio
Doubles-Comptes : Ethan O'Connell ¤ Enrique J. Toledo



Journal de Bord
Age du Personnage : 30 ans
Patronus : Une Panthère
Métier : Assassin


MessageSujet: Re: « Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées.   Mar 9 Aoû - 12:37

Bon courage pour la suite de la fiche red

Si tu as un soucis n'hésites pas à demander gnagna

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Amadeo Hortensius

 Amadeo Hortensius
Ensorceleur de Rats


Messages : 122
Célébrité : JONATHAN RHYS-MEYERS
Avatar © : Manon ! ♥
Doubles-Comptes : Drago & Nolwenn



Journal de Bord
Age du Personnage : Trente-trois ans.
Patronus : Une hyène.
Métier : Membre du Ministère


MessageSujet: Re: « Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées.   Mar 9 Aoû - 12:45

Bienvenuuuuue red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dahrah Mills

 Dahrah Mills
Unless you love, your life will flash by ...


Messages : 2047
Age : 34
Célébrité : Rachel Hurd-Wood
Avatar © : noway
Doubles-Comptes : Mira Anandi • Iakov Liadowski



Journal de Bord
Age du Personnage : 28
Patronus : Un Chevreuil
Métier : Medicomage


MessageSujet: Re: « Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées.   Mar 9 Aoû - 12:51

Bonne Continuation pour ta fiche gnagna

_________________